Les différents types d’allergie du chien

Comparaison assurance chien chat en 1' Chrono tarif assurance chien , assurance animaux, assurance chat et mutuelle chien en une minute
assurance chien

Mutuelle

Defiscalisation

Rachat credit

Assurance chien

 
Guide pratique chien

allergie du chien

L’allergie, ou plutôt on devrait dire, les allergies, car il en existe plusieurs sortes, sont non seulement le mal des humains. Nos animaux domestiques : les chiens et les chats ainsi que les NAC (nouveaux animaux de compagnie) et même les chevaux peuvent en être victimes. Une allergie est une maladie qui n’est pas provoquée par une ingérence extérieure comme une attaque bactérienne ou virale. Elle fonctionne en effet un peu comme des maladies auto-immunes sans en faire partie pour autant. Cela veut dire qu’à la base d’une allergie se trouve une sur-réaction de l’organisme lui-même à un facteur extérieur (allergène). C’est l’organisme lui-même (ne pouvant pas tolérer un ou plusieurs facteurs extérieurs), qui provoque cette sur-réaction, qui se manifeste par les symptômes allergiques.

Les différentes formes d’allergies

Allergie de contact.

Il s’agit de la réaction excessive de l’organisme à certaines substances se trouvant dans l’environnement du chien. Cela peut être son collier antipuce (qui contient un pesticide), des produits d’hygiène ou ménagers, des plastiques de ses jouets, la lessive avec sont lavés ses affaires et son couchage, etc.

Allergie atopique.

Est une prédisposition génétique à développer des allergies à des allergènes courants comme les acariens, la poussière, le pollen mais aussi des morceaux de peau morte des humains. Et oui, l’allergie à l’homme ça existe chez les chiens ! Elle est la cause la plus courante des allergies respiratoires, de l’eczéma ou de dermatite atopique

Allergie alimentaire.

Certains chiens peuvent développer une allergie aux céréales ou même à la viande. Il est vrai que les céréales ne constituent pas contrairement à nous les humains, la base de leur alimentation. Les chiens sont carnivores. Pourtant beaucoup de marques de nourriture industrielle préfèrent y mettre un pourcentage trop élevé de céréales (bon marché) par rapport à la viande dont le pourcentage devrait y être le plus élevé. Certains animaux en du mal à s’adapter à ce régime.

Allergie aux piqures de puces.

Elle est très répandue. En se nourrissant la puce (comme d’autres parasite de ce type : poux, moustique, tique, etc.) injecte dans la peau une substance évitant que le sang qu’elle boit ne coagule pas avant la fin de son « repas ». Malheureusement cette substance est un allergène puissant et peut provoquer une gêne considérable pour les animaux qui y sont sensibles.

 

Symptomes.

Les symptômes d’une allergie cutanée ou d’une dermatite allergique :

    démangeaisons suite auxquels l’animal se gratte de façon excessive, se mordille et se lèche jusqu’au point de s’ouvrir la peau

Les symptômes de l’allergie alimentaire :

    maux de ventre,
    mauvais état générale,
    vomissements,
    diarrhées
     

Les symptômes de l’allergie respiratoire

    larmoiements
    conjonctivite (pas toujours)
    fatigue

 
 

Prevention.

On ne peut pas réellement prévenir apparition d’une allergie dans la mesure où elle est souvent basée sur une prédisposition génétique. On peut néanmoins limiter leurs symptômes en prenant soins d’éviter le contact avec les allergènes. Ainsi, tout d’abord si vous observer des symptômes allergique chez votre chien il est important de consulter votre vétérinaire pour que celui-ci puisse effectuer des tests de dépistage afin de trouver le ou les allergènes qui provoque la réaction allergique. Malheureusement le cout de ces tests peut être considérable, il faut compter entre 100 et 200€ en fonction du nombre d’allergène testés.
Une fois l’allergène trouvé on peut traiter efficacement ainsi qu’essayer de l’éliminer de l’environnement de l’animal dans la mesure du possible.

Traitement.

Il faut être conscient de la triste vérité : l’allergie est une maladie que l’on garde tout au long de sa vie. On ne peut pas en guérir. On peut néanmoins en traiter les symptômes et essayer de limiter son intensité par une bonne hygiène de vie et des traitements médicamenteux.
En ce qui concerne les médicaments ce sont les antihistaminiques et des pommades à la base de l’hydrocortisone qui seront le plus souvent à l’œuvre. Ils donnent des bons résultats mais, comme tous les médicaments, peuvent provoquer des effets secondaires. Parlez-en à votre vétérinaire.
Dans le cas des allergies alimentaires le changement de nourriture, idéalement pour une nourriture spécialisée, hypoallergénique, devra être une solution radicale.

 

Catégories : Santé

4.5/5 (2 avis)
Cet article a été utile?