L’arthrose chez les chiens

Comparaison assurance chien chat en 1' Chrono tarif assurance chien , assurance animaux, assurance chat et mutuelle chien en une minute
assurance chien

Mutuelle

Defiscalisation

Rachat credit

Assurance chien

 
Guide pratique chien

L'ARTHROSE DU CHIEN

L’arthrose est une pathologie du cartilage, qui à priori peut toucher tous les animaux possédant le squelette interne osseux. En pratique, nous le savons bien, cette pathologie est très répandue chez les humains, mais non seulement, malheureusement elle touche aussi nos animaux domestiques : les chiens et les chats. L’arthrose est une pathologie dégénérative, qui apparait et progresse avec l’âge. Elle touche principalement des sujets âgés, même si des cas isolés d’arthrose chez les sujets jeunes (enfants, chiots, chaton) ont pu être observés.

 

Les raisons de l'arthrose.

Il existe deux types d’arthrose en fonction de leur cause :

    L’arthrose primitive liée à l’usure naturelle du cartilage dû à l’âge.

    l’arthrose secondaire qui elle, est dû au mauvais fonctionnement de l’articulation suite à sa malformation et n’est pas liée à l’âge de l’animal.

L’arthrose primitive résulte donc d’une usure du cartilage des articulations. Avec le temps, ce dernier s’use, se détériore, s’amincie pour parfois disparaitre. Jusqu’à un certain âge les cellules du cartilage se renouvellent rapidement et très régulièrement. Passé cet âge (différent pour chaque espèce) ce renouvellement devient plus rare voir pratiquement inexistant à la fin de la vie. Le cartilage reste alors dans son état détérioré et ne remplit plus sa fonction d’amortisseur et jonction à l’intérieur de l’articulation. Les os commencent alors à se heurter, à frotter les uns aux autres, les mouvements deviennent douloureux, les articulations enflées, jusqu’à parfois, au dernier stade de l’arthrose, leur immobilisation (ankylose).

L’arthrose secondaire elle, est liée aux facteurs génétiques comme par exemple la prédisposition à la dysplasie de la hanche. Certaines races de grands chiens y sont particulièrement exposées comme : le berger allemand, le labrador, le rottweiler, le saint-bernard et le bouvier. L’articulation touchée par cette pathologie fonctionne mal ce qui conduit très souvent au développement de l’arthrose secondaire.

 

La prevention de l'arthrose.

Dans une certaine mesure l’arthrose du chien, quel soit primitive ou secondaire, peut être prévenue ou tout au moins retardée par une bonne hygiène de vie :

Ainsi un poids corporel correct, pas trop élevé, contribue à préserver votre chien de l’arthrose. Car les articulations des chiens obèses sont en surcharge et s’abiment beaucoup plus vite que celles des chiens avec un poids normal.

De la même manière si votre chien est exposé tout au long de sa vie à pratiquer une activité physique très intense (les compétitions canine à répétition, la chasse, etc.) sachez que cela peut favoriser l’arthrose. L’activité physique est incontestablement une très bonne chose mais il ne faut pas qu’elle devienne trop intense. Les articulations n’aiment pas les excès !

Les fractures et les entorses à répétition peuvent elles aussi fragiliser les articulations et leur cartilage. Il faut essayer, dans la mesure du possible, de les éviter tout au long de la vie de l’animal.

 

Symptomes.

Les premiers symptômes de l’arthrose sont relativement faciles à observer car les comportements habituels de l’animal changent.

    sa façon de se mouvoir change progressivement pour devenir de plus en plus difficile et douloureuse.

    il ne joue plus comme avant, ne veut plus courir, ne saute plus, ne grimpe plus sur le canapé, fauteuil, dans la voiture avec la facilité et fluidité de mouvement d’avant.

    il peut boiter car évite de mettre le poids du corps sur l’articulation douloureuse (la maladie touchant principalement les pattes et les hanches).

    après le temps de repos (sieste, la nuit) il a visiblement mal et ses articulation son encore plus raides.

    suite à des douleurs intenses le chien peut se montrer agressif si on touche aux endroits douloureux ou si on le bouscule. Il faut donc faire particulièrement attention avec les petits enfants, car le chien qui a mal peut mordre !

    les symptômes ont tendance à s’aggraver visiblement dans un environnement froid et humide.

 

 À l’apparition des premiers symptômes il faut consulter un vétérinaire qui pourra avec un traitement adapté soulager la souffrance de l’animal.

 

 

Traitement.


Une fois chez le vétérinaire, un examen clinique et une ou plusieurs radiographies seront indispensables pour déterminer sans doute possible que l’animal souffre bien de l’arthrose.

Après le diagnostic, le traitement pourra commencer, même si il s’agira ici uniquement de la prise en charge des symptômes et de la douleur, pour soulager l’animal, car l’arthrose est une maladie incurable aujourd’hui.

En ce qui concerne la médication elle est basée principalement sur les médicaments anti inflammatoires non stéroïdiens. C’est le vétérinaire et lui seul qui décidera aussi bien du médicament le plus adapté (à l’étendu et l’avancement de l’arthrose) ainsi que de sa dose. Il ne faut jamais administrer à votre chien les équivalents de anti inflammatoires pour l’Homme, car les molécules et les doses ne sont pas les mêmes.

Si votre animal est en surpoids, un régime alimentaire sera le bienvenu. Allégement de la masse corporelle déchargera les articulations ce qui peut nettement améliorer l’état de l’animal.  

 Limiter l’activité physique de l’animal aux promenades quotidiennes très tranquilles, sans excès, juste ce qu’il faut pour maintenir la musculature de l’animal en bonne forme. Ne pas l’inciter à faire de l’effort supplémentaire comme la course ou des sauts

La nage peut faire partie de la thérapie, car  en soutenant l’animal l’eau décharge le poids qui pèse normalement sur les articulations. Ceci tout de même à condition qu’elle s’effectue dans l’eau à la bonne température (l’eau tiède)! L’eau trop froide peut avoir au contraire, l’effet néfaste sur les articulations !

 Demandez aussi à votre vétérinaire qu’il vous conseille des compléments alimentaires (principalement à base des acides gras). En injection ou à avaler ils enveloppent le cartilage et contribuent à le protéger.

 Il existe aussi des aliments thérapeutiques spécialement conçus pour limiter le développement de l’arthrose. Votre vétérinaire pourra vous conseiller le quel est le plus adapté à votre animal.  

 

Une assurance santé pour animaux peut prendre en charge le diagnostic et le traitement de l’arthrose. Cette prise en charge est particulièrement précieux car le traitement devra durer toute la vie de l’animal et sera donc couteux. Vérifiez quelle formule rembourse le mieux ce type des traitements.

 

Comment rétablir les capacités de déplacements de mon chien ?

Apprendre à examiner son chien

Comment lui donner ses médicaments ?

La vision du chien

Les calculs urinaires chez le chien

La kinesitherapie pour chien

 

Catégories : Santé

5.0/5 (2 avis)
Cet article a été utile?