Votre chien est un dominant

Comparaison assurance chien chat en 1' Chrono tarif assurance chien , assurance animaux, assurance chat et mutuelle chien en une minute
assurance chien

Mutuelle

Defiscalisation

Rachat credit

Assurance chien

 
Guide pratique chien

VOTRE CHIEN EST DOMINANT QUE FAIRE

Beaucoup de propriétaires disent que leur chien a un caractère dominant et que par conséquent il est difficile et n’obéi pas aux ordres. Ils sont parfois désespérés et s’adresse au dernier recours aux éducateurs et comportementalistes canin. Et bien sachez qu’à l’état actuel de nos connaissance en comportementalisme canin il n’existe pas de chien dominant ! Certes, chaque chien a son caractère et prédispositions génétiques mais ceci détermine son comportement qu’en petite partie. En revanche ce qui va faire de votre chien un individu dominant ou obéissant, c’est l’éducation qu’il va recevoir tout au long de sa vie. Ainsi rien n’est figé et c’est à vous entre autre de former, modeler le comportement de votre animal, pour qu’il soit heureux dans son rôle de chien obéissant.

Les étapes d’éducation d’un chien.


1.      Tout commence à la naissance. La mère du chiot est son premier éducateur. Ses comportements, ses interventions au niveau de la fratrie donnent aux chiots les premières leçons de la vie. Alors quand vous décidez d’adopter un chiot renseignez-vous sur, ou essayez de rencontrer sa mère. Une bonne mère, aimante et affectueuse, qui gère les jeux et les conflits au sein de la fratrie sagement, donne à ses chiots des bonnes bases comportementales indispensables pour former plus tard un individu bien dans sa peau et ceci que se soit un caniche ou un Rottweiller, à bon entendeur.


2.      Vient ensuite l’influence de l’éleveur. C’est lui qui gère les questions de reproduction en sélectionnant les individus les plus aptes. Mais c’est lui aussi qui sera le premier à socialiser le chiot et le familiariser avec le monde des humains. C’est au sein de l’élevage que le chien fera ses premiers contacts avec les hommes.


3.      Une fois le chiot ou le chien adopté, ce sera à vous de continuer son éducation. Souvenez-vous, le chien est un animal de meute, qui perçoit les relations avec les autres à travers une hiérarchie. C’est la place de chacun dans cette hiérarchie qui détermine ses relations avec les autres. Dès son arrivée à la maison vous devez lui faire comprendre que vous êtes l’individu dominant, le leader de sa nouvelle meute et que sa place et celle du soumis. Cela peut paraitre un peu cru, un peu primitif mais il faut comprendre que les chiens ne l’interprètent pas comme nous. Leur monde est hiérarchisé et la compréhension de cela vous permettra de mieux gérer vos relations mutuelles.


4.      Si vous ne vous sentez pas capables d’instaurer une hiérarchie et par conséquent des bonnes relations entre vous et votre chien, vous pouvez toujours vous adressez à un éducateur canin ou un comportementaliste. Ce sont des professionnels qui sauront très rapidement remédier à tous les soucis d’éducation de votre chien.

Les conseils généraux.


Montrer à son chien que vous êtes le dominant est primordial pour la suite de vos relations et votre bonne entente. Mais cela ne veut pas dire être violant physiquement ou psychologiquement envers son chien. La violence sous toutes ses formes, n’est jamais une technique d’éducation valable !

Au lieu de cela pensez à apprendre à votre chien de marcher en laisse et ensuite au pied, sans la laisse, dès le son arrivée dans la famille.

Veuillez à ce qu’il mange toujours après vous et les autres membres de la famille car dans la meute la hiérarchie s’exprime surtout par l’ordre d’accès à la nourriture.

Récompensez le toujours quand il obéi aux ordres avec une friandise ou un compliment et une caresse (éducation positive).

Grondez le pour sa désobéissance ou ses bêtises toujours en présence d’autres membres de la famille, pour lui montrer qu’ils lui sont supérieurs dans la hiérarchie de la meute.

Souvenez-vous : la récompense et la punition doivent toujours venir immédiatement après le comportement du chien, pour qu’il puisse saisir leur sens.

Soyez cohérent : si vous interdisez quelque chose, ne changez pas ensuite et veuillez à ce que tous les membres de la famille respectent cette interdiction.

Restez toujours calme : ne vous emportez pas, ne criez pas, donnez les ordres de façon ferme mais jamais agressive.

Ne surprotégez pas votre animal : laissez le découvrir le monde avec ses propres sens et laissez le aller vers ses congénères.

Catégories: Conseils, Dressage

A lire aussi:

Chien agressif avec les autres chiens

Habituer son chien au port de la muselière

Les chiens de 1ere et 2eme catégories

Cohabitation bébé / chien

Socialiser son chien

5.0/5 (2 avis)
Cet article a été utile?