la leishmaniose chez le chien

Comparaison assurance chien chat en 1' Chrono tarif assurance chien , assurance animaux, assurance chat et mutuelle chien en une minute
assurance chien

Mutuelle

Defiscalisation

Rachat credit

Assurance chien

 
Conseils pratiques

Assur1max, pour vous informez sur les maladies de votre Chien

La leishmaniose canine ( ou leishmania) est une maladie mortelle relativement mal connue par les maitres des chiens et pourtant elle est assez grave car, une fois votre animal contaminé, ses jours sont comptés.C'est aussi une maladie chronique mortelle  vecteur d' un protozoaire  qui parasite les cellules de différent organes (une leishmanie). Il n’existe pas à ce jour de traitement définitif et une fois l’animal atteint son espérance de vie est de 2 ans seulement. Fort heureusement tout de même, certains individus possèdent une sorte de résistance naturelle à cette maladie et peuvent en être porteur sans pour autant en subir des symptômes, sans jamais tomber malades. La forme la plus grave de la leishmaniose est la leishmaniose viscérale (kala-azar) .

Cette maladie est une zoonose , c'est à dire commmune au chien et à l'homme.

La maladie est transmise par des petits parasites animaliers, appelés phlébotomes. Ce sont des insectes parasitaires (moustique), qui se nourrissent du sang de leurs victimes, sauf qu’en le faisant, ils font la transmisson parfois (à condition d’en être porteur) un parasite microscopique qui est à l’origine de la leishmaniose. Les phlébotomes convoitent particulièrement des latitudes au climat clément et aiment le crépuscule. En France donc, la région la plus exposée à leur présence est donc le Sud en général. Ailleurs, ce sont tous les pays chauds comme Italie, Espagne, la Grèce, le Portugal, Turquie, etc.

Si vous habitez donc dans le Sud de la France ou sur le bassin méditerranéen, il y a une endemie de cette maladie. Attention, si vous voyagez avec votre animal dans les régions à risque. Soyez conscient que votre chien est forcément exposé à la piqure de phlébotome qui peut lui transmettre la leishmaniose. Il constitue donc un sujet à risque. De plus, avec le réchauffement climatique sur l’ensemble de la planète, d’autres régions ne sont pas forcément à l’abri.

 

Les symptomes.

Si vous remarquez chez votre animal l’un de ces symptômes et surtout si votre animal vit toute l’année ou bien a récemment passé un séjour dans une région à risque, n’hésitez pas à réagir vite en conduisant l’animal chez le vétérinaire. Celui-ci pourra tout de suite lui procurer des soins symptomatiques qui soulageront ses souffrances et faire un diagnostic.

Un animal contaminé par le parasite présente les symptômes suivants :

    Perte d’appétit accompagné d’un état de fatigue important de dégradation d’état général de l’animal. Anemie. Perte de poids. Amaigrissement.

    Perte de poils non généralisée, c’est-à-dire par endroit.

    Apparition des ulcères surtout au niveau de la truffe ainsi qu’un changement de couleur de celle-ci et ou de ganglions.Saignement de nez. Lésions cutanées.

    Parfois on observe aussi des atteintes orthopédiques au niveau des pattes : l’animal peut avoir du mal à marcher .Augmentation du foie(polymorphe) qui est sujet à changer de forme et augmentation du volume de la ratte (splenomegalie).

Et dans certain cas,signes cliniques comme l' atteinte du tube digestif, probleme de moelle osseuse, ulcere, splenomegalie, insufisance rénale ou atteinte renale.

 

Le diagnostic n'est pas toujours évident. Le vétérinaire pourra procéder à plusieurs examens de sang comme un serologie, une parasitologie qui confirmera le diagnostic. Une biopsie , comme une analyse de la peau pourra etre necessaire pour dignostiquer le parasite.

La prevention.

Il existe plusieurs moyens de prévention contre la leishmaniose. Le plus sûr, c’est évidemment le vaccin. Dans les régions à risque les vétérinaires le proposent systématiquement. Il s’effectue à partir de l’âge de 6 mois il est donc très important de faire attention aux piqures de phlébotome avant cet âge-là. Malheureusement, comme souvent le vaccin n’est là non plus efficace à 100%.Noter que cette maladie est prise en charge par bon nombre de mutuelles et assurances pour chien.  Il est donc indispensable de prendre d’autres précautions si votre chien se trouve dans une région à risque (en vacances ou tous le temps). Pensez donc à faire rentrer votre animal avant le crépuscule et de protéger les ouvertures avec des moustiquaires ou les fermer carrément. Inspectez soigneusement et régulièrement les parties exposées au risque de piqures comme l’intérieur des oreilles ou le tour de la truffe, etc.Et emmener le chez le vétérianire en cas de doute.

5.0/5 (1 avis)
Cet article a été utile?