La leptospirose chez le chien

Comparaison assurance chien chat en 1' Chrono tarif assurance chien , assurance animaux, assurance chat et mutuelle chien en une minute
assurance chien

Mutuelle

Defiscalisation

Rachat credit

Assurance chien

 
Conseils pratiques

La leptospirose

La Leptospirose est une maladie bactérienne, très contagieuse aussi appellé le typhus du chien. A son origine se trouve une bactérie appelée leptospire probablement de sa forme spirale. Malheureusement la leptospirose est transmissible à l’Homme et en s’attaquant à celui-ci elle peut prendre des formes graves. En revanche elle ne s’attaque que très rarement aux chats, qui semblent en grande majorité être insensibles à cette bactérie. Uniquement quelques cas rares ont été notés.

La contamination.


La leptospirose s’attrape par le contact direct avec les urines ou/et le sang de l’animal contaminé, car c’est dans le sang et dans les reins (donc dans les urines où la bactérie prolifère le plus). Les bactéries s’infiltrent par une ouverture dans la peau (une plaie, une piqure, une morsure, etc.) mais aussi par une peau parfaitement saine et intacte mais assez fine comme celle à l’intérieur de lobe de l’oreille et autour du nez par exemple. Le léchage de l’urine de l’animal malade conduira aussi à une contamination.

Une morsure d’un rat ou bien son ingestion peut aussi être la cause de la contamination par le leptospire, car les rats en sont très souvent porteurs.

Mais même sans contact, plus ou moins direct, avec un sujet déjà malade, une contamination de votre animal est possible. En sont surtout exposés les chiens de chasse ou bien ceux qui vivent à la compagne ou à proximité de bassins d’eau stagnante. Car le leptospire se plait particulièrement bien dans l’eau stagnante ou dans les zones humides qui l’entourent. Même les simples flaques  d’eau qui mettent du temps à s’évaporer, peuvent se retrouver envahies par les bactéries. C’est pourquoi il est important de ne pas laisser votre chien se désaltérer dans les flaques d’eau pensant vos promenades.

Les symtomes.

Les symptômes de la leptospirose peuvent être légèrement différents en fonction de l’organisme de chaque l’animal et surtout de l’efficacité de ces défenses immunitaires. Chez certains les symptômes peuvent être très marqués et se manifester rapidement, chez d’autres ils peuvent se manifester dans leur forme plus légère. Mais en règle générale et dans la plupart des cas, on observe

    des troubles de l’ordre digestif tels que diarrhée et vomissements accompagnés d’une forte fièvre.

    le nez qui coule.

    la fatigue.

    une perte de poids considérable et rapide résultant du manque d’appétit (souvent l’animal ne veut vraiment rien  manger).

    l’animal réclame à boire plus souvent suite à l’insuffisance rénale causée par la présence du leptospire.

    ses muqueuses perdent leur transparence et deviennent jaunes suite à des troubles hépatiques.

Si vous observez ce genre de dérèglements chez votre animal, n’attendez pas pour aller voir le vétérinaire. Celui-ci, après un examen clinique devra confirmer le diagnostic par une analyse biologique du sang ou de l’urine de l’animal. Il n’y que de cette façon que l’on peut véritablement confirmer ou infirmer la contamination par cette bactérie.

 

La prevention.

La leptospirose est une maladie grave qui peut entrainer la mort de l’animal. Sa prévention est donc le meilleur moyen d’éviter à votre animal (et à vous) des mois de souffrance après lesquels le pronostique peut être tout de même engagé. Sachez donc qu’heureusement il existe un vaccin contre la leptospirose. Il est possible de faire vacciner votre chien à partir de l’âge de 2 mois. N’hésitez surtout pas à demander à votre vétérinaire de vous le prescrire surtout si votre animal habite dans une zone à risque (à côté d’un étang ou un lac et si baigne régulièrement) ou s’il participe à la chasse et rentre en contact avec des rongeurs sauvages, etc. Un rappel annuel du vaccin est indispensable pour que la protection continue à être efficace. Pensez-y !

Attention.


La leptospirose étant transmissible à l’homme, il faut consulter un médecin immédiatement après l’apparition des premiers symptômes chez votre animal. Le mieux sera d’effectuer une analyse de sang ou d’urine pour vérifier si la leptospirose vous été transmise ou pas.

 

Le traitement.


Puisque la leptospirose est une maladie bactérienne, son traitement est basé sur les antibiotiques.  Malheureusement, il est long, fatigant pour l’organisme de l’animal qui dans tous les cas devra être hospitalisé et parfois mis sous perfusion pour remédier aux disfonctionnement des reins, du foie et une forte perte de l’appétit. Dans les cas les plus sévères de la leptospirose, le décès de l’animal n’est pas à écarter.

Conclusion.


Le vaccin est la meilleure façon de protéger votre animal mais aussi de protéger votre santé ainsi que celle de vos proches, car la bactérie est transmissible à l’Homme et peut causer des grands dégâts dans son organisme (atteinte rénale, hépatique, hémorragies internes, etc.) ! Pensez-y dès que votre animal atteint l’âge de 2 mois, c’est important, surtout que tous les vaccins contre la leptospirose (l’injection initiale, ainsi que les rappels annuels) ainsi que son éventuelle hospitalisation,sont pris en charge par certaines formules d’assurance hospitalisation pour chien. Vous pouvez les consulter et comparer sur notre site, avec le comparateur spécialisé en assurance santé pour animaux domestiques.

5.0/5 (1 avis)
Cet article a été utile?