Grossesse nerveuse chez la chienne

Comparaison assurance chien chat en 1' Chrono tarif assurance chien , assurance animaux, assurance chat et mutuelle chien en une minute
assurance chien

Mutuelle

Defiscalisation

Rachat credit

Assurance chien

 
Guide pratique chien

LA GROSSESSE NERVEUSE CHEZ LA CHIENNE

La grossesse nerveuse, n’est pas une maladie à proprement parler, mais ses symptômes peuvent s’avérer très gênants aussi bien pour la chienne elle-même, que pour la famille dans laquelle elle vit. Alors, si la grossesse nerveuse n’est pas dangereuse, pourquoi s’en faire et en parler. Et parce que, mise à part le fait qu’elle peut constituer une gêne, elle peut aussi dans certains cas conduire l’animal à des vraies maladies dangereuses, comme l’inflammation des mamelons, un abcès de la mamelle, ou plus grave encore une tumeur mammaire ou une infection de l’utérus par exemple. Sachez que si vous êtes propriétaire d’une chienne stérilisée, ce problème ne vous concerne pas car uniquement un animal apte à la reproduction, c’est-à-dire non stériliser, peut potentiellement développer une grossesse nerveuse.

Declenchement.


Les premiers symptômes d’une grossesse nerveuse apparaissent quelques semaines (jusqu’à 2 mois) après les chaleurs dans le cas bien sûr où la chienne n’as pas été fécondée. Cela est dû à un jeu d’hormones assez intense qui se joue dans son organisme. Ainsi le taux de progestérone, très élevé pendant les chaleurs est en chute libre, compensé en quelque sorte par une grande production de la prolactine, l’hormone responsable entre autre de la lactation durant une gestation, qu’elle soit vraie ou nerveuse.

Symptomes.


    Gonflement des mamelles associé d’une lactation mais pas forcément dans tous les cas

    Manque d’appétit

    Changements de comportement :

                                1. elle s’approprie des objets choisis et s’occupe d’eux comme s’ils étaient vivants,

                                2. elle creuse des trous dans la terre ou « fais le nid » dans son couchage,

                                3. elle gémit, devient très affectueuse et un peu anxieuse,                               

                                4. elle lèche ses mamelles.

 En savoir plus :

Traitement.


Si ces manifestations de grossesse nerveuse sont ennuyantes pour vous et votre animal la seule solution est de la faire stériliser. Car ce qu’il faut savoir, c’est que si votre animal a fait une grossesse nerveuse, elle le refera très probablement après les chaleurs suivantes, c’est-à-dire 6 mois plus tard. Certaines chiennes y sont sensibles et il n’y a rien à faire, la stérilisation est la seule façon de l’éviter. De plus, selon une idée reçue, une chienne devrait mettre bas au moins une fois dans sa vie pour préserver une bonne santé physique et mentale. C’est complétement faux, aucune étude y consacré ne le démontre. Au contraire une stérilisation s’avère plutôt bénéfique pour la santé des chiennes dans la mesure où elle les préserve des problèmes qui peuvent survenir pendant la gestation et la mise bas. Elle les préserve aussi des grossesses nerveuses et leurs conséquences sur la santé (tumeur mammaire et autres évoqués plus tôt dans l’article). Il est cependant impératif, pour la santé de l’animal, d’effectuer la stérilisation avant l’apparition des premières chaleurs. Demandez le conseil de votre vétérinaire.

Si vous décidez de ne pas faire stériliser votre animal, parce que vous voulez qu’elle puisse se reproduire, voici quelques comportement à adopter en cas d’une grossesse nerveuse :

D’abord il faut vérifier qu’il ne s’agit pas d’une vraie gestation. Pour cela il faudra conduire l’animal chez le vétérinaire qui procèdera à un examen clinique et une échographie de l’utérus. Une fois cela fait on lui administrera un inhibiteur de la prolactine, qui au bout de quelques semaine arrêtera sa lactation.

Vous, de votre côté, n’encouragez pas les comportements liés à la grossesse nerveuse (maternisation des objets, création du nid), orientez en revanche la chienne vers ses jeux habituels.

N’essayez surtout pas de tirer son lait ! Même si cela peut la soulager temporairement, ce ne fera qu’aggraver le problème, en stimulant mécaniquement les mamelles à produire encore plus de lait. Attendez que les anti-prolactines fassent leur effet.

Sachez que faire stériliser votre chienne peut être en partie ou entièrement remboursée par votre mutuelle pour chien. Cela dépend de la formule et des garanties dont vous bénéficiez. Comparez les différentes formules avec notre comparateur d’assurances pour chiens.

 

Catégories : Santé

En savoir plus :

Les prénoms de chien pour l'année 2016

Accueillir un chien

Nourrir un chiot au biberon

La mise bas chez la chienne

La gestation de la chienne

La contraception canine

5.0/5 (4 avis)
Cet article a été utile?