La dépression du chien

Comparaison assurance chien chat en 1' Chrono tarif assurance chien , assurance animaux, assurance chat et mutuelle chien en une minute
assurance chien

Mutuelle

Defiscalisation

Rachat credit

Assurance chien

 
Guide pratique chien

la dépression du chien

Contrairement à une idée reçue, la dépression n’est pas uniquement la maladie de nos sociétés humaines modernes, elle peut aussi bien toucher nos animaux domestiques, en particulier les chiens et les chats. Certes, chez les animaux elle est plus facilement soignable et ceux derniers en sont moins prédisposés, mais la difficulté de traitement de la dépression chez les animaux réside dans le fait qu’ils ne peuvent pas nous en parler. Il est donc relativement difficile de déterminer si son chien souffre d’une dépression ou pas.

Les raisons de la depression du chien.


Dans un autre article nous avons traité le problème de l’anxiété chez le chien. Et bien cette dernière constitue avec le stress et la frustration les 3 causes principales de la dépression chez le chien. Les raisons de ces sentiments désagréables sont le plus souvent des changements dans la vie ou dans l’environnement du chien ou le sentiment d’abandon.

Ainsi la disparition d’une personne ou d’un animal ou au contraire, l’arrivée d’un nouveau membre de famille (que ce soit un enfant ou un autre animal), peut déclencher une dépression chez le chien.

Changement de maison, changement de propriétaire, mais aussi son absence prolongée (départ en vacances, voyage d’affaires par exemple) peut être la cause de dépression qui exigera un traitement.

Un manque d’affection de la part du maitre est aussi une cause fréquente de la dépression.

 Les symptômes de la depression chez le chien.


-          le chien est comme abattu, triste, inanimé

-          il ne veut pas jouer, sortir

-          il s’isole, ne réagit pas quand on l’appelle

-          il n’a pas d’appétit, mange très peu

-          il perd du poids

-          devient moins affectueux, cherche pas de contact et obéi moins volontairement aux ordres

Si vous remarquez ces changements dans le comportement de votre chien, n’agissez pas tout seule et prenez le rendez-vous chez votre vétérinaire, car certaines maladie comme par exemple le diabète peuvent donner les symptômes similaires.

Le traitement de la depression.


Pour traiter une maladie, un dysfonctionnement, une pathologie, quelle qu’elle soit il faut d’abord déterminer ses causes. Dans le cas de la dépression du chien il faudra donc se poser la question : pour quoi est-il déprimé ? Et en fonction de la réponse prendre des mesures adaptées.

Ainsi si votre animal est souvent seul et souffre de cette solitude, pensez à le faire garder par quelqu’un. Si la cause de sa tristesse est la perte d’un animal pensez à en prendre un autre ou bien à organiser des promenades collectives avec d’autres propriétaires.

En règle générale essayez de passer plus de temps avec lui et lui montrer plus d’affection, de différentes manières (promenades, friandises, repas préférés, jeux, etc.)

Si vos efforts ne suffisent pas à le sortir de son état et s’il n’y a pas de raison évidente à ses troubles de comportement, prenez un rendez-vous chez un comportementaliste canin qui saura vous conseiller. Si celui-ci est aussi un vétérinaire (ce qui est encore mieux) il saura aussi décider si un traitement médicamenteux à base d’antidépresseurs s’impose. Ce traitement donne de très bons résultats mais il faudra être patient. Parfois plusieurs semaines, voire mois seront nécessaires pour observer l’amélioration.

Les consultations chez les comportementalistes canins, ainsi que le traitement médicamenteux de la dépression du chien sont pris en charge par certaines formules d’assurance santé animal. Vous pouvez les consulter sur notre site internet via le comparateur d’assurances pour animaux qui s’y trouve.

 

Catégories : Santé

 

5.0/5 (2 avis)
Cet article a été utile?