Les puces chez le chien, dangers et prévention

Comparaison assurance chien chat en 1' Chrono tarif assurance chien , assurance animaux, assurance chat et mutuelle chien en une minute
assurance chien

Mutuelle

Defiscalisation

Rachat credit

Assurance chien

 
Guide pratique chien

se debarrasser des puces chien

Les puces sont des parasites externes qui vivent dans le pelage de tous les animaux à poiles dont les chiens et les chats. Comme chez tous les insectes leurs temps de reproduction est extrêmement rapide et chaque femelle pend jusqu’à plusieurs centaines d’œufs. Comme les puces prolifère partout il est tout à fait possible d’en ramener d’une promenade dans la foret, dans un champs ou dans un parc. Une fois dans la maison elles peuvent survivre très long temps dans des tissus, matelas, coussins, oreillers et il est très difficile de s’en débarrasser. La période durant laquelle elles sont actives dans la nature dure de avril jusqu’à novembre et sont donc pendant ces mois-là qu’il faut penser à protéger votre animal. A l’intérieur des habitations hélas, du fait d’une température ambiante, elles sont actives tout au long de l’année.

Les dangers lies a la piqure des puces.

En plus d’être tout simplement désagréables et embêtantes les piqûres des puces peuvent causer des dégâts plus important dans l’organisme du chien.
Primo, certains chiens y sont allergiques et développent suite à ça des problèmes cutanés : des démangeaisons importants, perte de poils, dermatite (inflammation du derme), eczéma. Si votre chien est allergique aux puces, les traitements préventif annuels sont indispensables, et ne peuvent pas être oubliés car à chaque réaction allergique les symptômes s’aggravent.


Secondo, les puces sont parfois porteuses d’un parasite intestinal du nom de ver solitaire (ténia). S’il est avalé, il investit le système digestif en s’accrochant à la paroi de l’intestin grêle où il se nourrit de son contenu et y cause de nombreux disfonctionnements (vomissement, perte d’appétit, maux de ventre, troubles de digestion, etc.).


Si vous suspectez infestation par ce parasite (présence de virgules blanches au niveau de l’anus) traitez immédiatement votre animal par un produit vermifuge à base de niclosamide, praziquantel, ou ivermectine (demandez conseil à votre vétérinaire ou votre pharmacien).

La prevention des puces.

La meilleure méthode de lutter contre ces parasites est tout simplement d’éviter de les attraper. Il est donc très important de ne pas oublier les gestes simples de prévention qui de plus ne sont pas très contraignants car il nécessite seulement quelques interventions par an.
Il existe plusieurs façons et plusieurs produits différents qui servent à protéger votre animal contre les puces.
Parmi les plus connus et les plus répandues nous avons le collier antipuce, imprégné d’un pesticide puissant il agit plusieurs mois, mais attention des études récentes ont démontré que ces colliers peuvent être cancérigènes. De plus certaines chiens les tolèrent mal et développent de l’eczéma de contact au niveau du cou. Leur efficacité est aussi assez limitée car elle se concentre aux régions proches du cou de l’animal et ne s’étend pas sur tout le corps, surtout dans le cas de grands et très grands chiens.


Les pipettes sont elles aussi très répandues. Elles contiennent une quantité définie du liquide à appliquer (unidose) le liquide composé d’un pesticide adapté doit être appliqué entre les omoplates de l’animal (de façon à ce qu’il ne puisse pas le lécher) pour ensuite se répandre spontanément sur toute la peau. Pour être efficace, ce traitement doit être effectué 2 fois par an : une fois au printemps et une fois à l’automne. Il est très important de ne pas omettre de traiter votre animal 2 fois par an et d’appliquer un dosage adapté à la taille de votre chien.
Le spray antiparasitaire est une bonne prévention aussi. Il faut le pulvériser sur tout le pelage du chien et il formera une couche protectrice qui tue les puces à chaque fois qu’elles essayent de s’y poser et ceci pendant 1 mois. Le plus grand inconvénient c’est peut-être son mode d’application. Protégez votre bouche et votre nez quand vous pulvérisez ce produit car inhaler un pesticide n’est jamais une bonne chose, n’oubliez pas que votre chien le respire aussi. C’est pour ça qu’on estime que ce produit, malgré sa forte efficacité sur les puces n’est pas à conseiller du fait de sa pénétration dans les voies respiratoires du chien et de son maître.


Le shampooing contre les puces peut être utilisé en plus d’un des moyens ci-dessus, comme un renfort, tout seul en revanche il ne sera pas suffisant, car la grande majorité du produit actif s’en va avec le rinçage à la fin du bain.
 
Si malgré toutes ces précautions, votre chien a des puces, gardez à l’esprit que le problème ne concerne pas seulement votre chien, il touche aussi tout son environnement donc votre habitation. Nous disposons de divers moyens tels que des diffuseurs pour intérieur qui sont des traitements insecticides et acaricides ou encore des sprays antiparasitaires pour habitation qui agissent de manière instantanée sur les puces, les œufs et les larves et ainsi pouvoir éradiquer entièrement votre environnement et votre chien des puces.


Plus naturel et à titre préventif, pensez également aux produits naturels tels que les huiles essentielles de lavande de menthe poivrée et gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus, qui en plus de parfumer agréablement votre intérieur, agissent comme un répulsif à puces très efficace.

 

Catégories : Santé

A lire aussi:

La piroplasmose

Les maladies parasitaires

Les antiparasitaires externes

Garder son chien en bonne santé

Allergies et alimentation

La Pelade du chien

5.0/5 (2 avis)
Cet article a été utile?